resido.frtourist-paradise.comvillas-and-homes.commétéo@Tulceamétéo@Jurilovca
EnglishDeutschFrançais中文日本語
AccueilMaisons de vacancesTarifsEnvironsLivre d'hôtesContact
Jurilovca
Delta du Danube
Culture
Excursions &
tours en bateau
Galerie de photos
Culture

Les sites historiques et les musées des environs proches (galerie de photos) font également de nos maisons le point de départ de voyages culturels enrichissants.

À l'est de Jurilovca se trouvent les ruines de l'ancienne ville d'Argamum, une colonie commerciale fondée au VIIe siècle av. n. è. par des Grecs d'Asie mineure (Milet) à la pointe du cap Dolojman, une péninsule autrefois située dans la mer, séparant aujourd'hui les lacs du Delta Razim et Goloviţa (trouvailles au musée de Tulcea).

Plus au nord, au-dessus du lac Razim, se trouve la ruine de la citadelle Heracleea, qui fut construit dans l'Antiquité tardive. Plus tard, aussi les Génois comptaient parmi les seigneurs. À l'entrée du Delta du Danube se trouve la ville de Tulcea (l’antique Aegyssus) ; le Musée archéologique, très recommandé, expose, entre autres reliques précieuses, une armure en argent finement décorée provenant d'une tombe princière d'origine dacique près d'Agighiol.

Près du lac Ceamurlia, les archéologues ont découvert en 1953 la culture Hamangia (6ème-5ème millénaire av. n. è.), jusqu'alors inconnue. Des témoignages de cette culture, qui est l'une des premières des agriculteurs en Europe, comme les célèbres figurines en argile « Le Penseur et sa femme », se trouvent dans les musées de Constanza, Cernavodă, Hârşova et Bucarest.

Sur les rives du lac Sinoie se trouvent les ruines d'Histria, la base commerciale fondée par Milet en 657 av. n. è., avec des vestiges de la muraille de la ville, le quartier des temples grecs de la période archaïque, la basilique épiscopale de l'Antiquité tardive, les thermes et le port (des trouvailles sont dans les musées d'Histria même et de Constanza).

Constanza abrite un excellent musée archéologique avec une grande collection de bijoux anciens en or, de verres et de statues comme celle du « Glycon », un hybride ressemblant à un serpent. Des ruines de la ville antique de Tomis, fondée par Milet au 7e siècle av. n. è., à côté du musée, dont les vestiges de la salle de réunion d'une guilde des marchands de l'Antiquité tardive avec la plus grande mosaïque romaine en termes de superficie préservée en Europe.

Plus au sud, l'actuelle Mangalia couvre les vestiges de l'ancienne colonie de commerce de Callatis, une fondation indirecte de la Mégara attique au 6ème siècle av. n. è. (découvertes au Musée de Mangalia). À l'ouest, dans l'actuel Adamclisi, se dresse le Tropaeum Traiani, le monument triomphal de l'empereur Traian, érigé à l'occasion de la soumission de l'empire Dace du roi Decebalus par Rome en 106 de n. è. (trouvailles dans les musées d'Adamclisi même, de Constanza et de Bucarest).

Des excursions d'une journée à ces sites et à de nombreux autres sites historiques sous la direction d'un historien francophone; pour les détails et les prix, veuilliez cliq ici d'autres informations sur demande.